Prise de RDV : 0149769129 ou le site doctolib.fr
E Mail : [email protected]

Dr ALAMDARI Alireza 
Chirurgie Plastique Esthétique et Reconstructrice

Cliquez ici pour modifier le sous-titre


Cryolipolyse



HISTOIRE :

Cette technique repose sur l’observation déjà ancienne que les cellules graisseuses réputées «immortelles» sont plus sensibles au froid que les autres cellules. Fin XIXème, on a remarqué que certaines cavalières, chevauchant l’hiver à califourchon comme les hommes (et non en amazone) mais habillée en robe, présentaient des dépressions sous-cutanées liées a une fonte relative du panicule adipeux situé sur la partie haute et postérieure des cuisses. On leur conseilla de porter des pantalons adaptés qui prirent le nom de «culotte de cheval»... De même, on avait constaté la fonte graisseuse des joues chez les enfants suçant longuement une sorte de glace à l’eau. Dès lors des publications confirmèrent ce phénomène : une application pour un temps déterminé, d’un froid spécifique appliqué avec une forte pression, la peau étant protégée, entrainait une destruction ciblée des cellules graisseuses. Il n’y avait qu’un pas pour y voir une indication thérapeutique pour les surcharges disgracieuses localisées et la première machine fut fabriquée aux états unis en 2007. 

INDICATIONS :

Les bourrelets localisés de volume modéré du ventre, du dos et des poignées d’amour essentiellement. Dans ces indications, elle peut être une alternative à la lipoaspiration avec un cout moindre, sans avoir besoin d’une anesthésie et d’une hospitalisation. Elle ne convient pas aux gros volumes à traiter. 

CONTRE INDICATIONS :

  • Maladie de Raynaud
  • Cryoglobulinémie
  • Présence d’inflammation, de blessure, de problème circulatoire dans la zone à traiter.
  • Urticaire au froid
  • Hernie ombilicale et inguinale (si on traite ces zones) 
  • La grossesse, en application du principe de précaution

LE DEROULEMENT DE LA SEANCE : 

Un APPLICATEUR est placé sur le bourrelet. Il permet de créer un vide pour capturer la graisse sous- cutanée par un système de ventouse, et provoquer un refroidissement de la zone à traiter (à -5°) sans abimer la peau (grâce à une membrane isolante enduite d’un gel protecteur). Cela déclenche une destruction des cellules graisseuses de la zone traitée en quelques jours. Aucune anesthésie n’est utile. La séance est quasiment indolore (sensation de tension puis de refroidissement). Un massage léger est réalisé en fin de séance. Le résultat est en général naturel et uniforme, sans irrégularité. Chaque soin dure en moyenne 50 min pour une zone. 
APRES LA SEANCE :

Habituellement, il apparaît une rougeur et une insensibilisation de la zone, qui peuvent durer deux heures après la séance (parfois 3-4 semaines). Exceptionnellement, il peut apparaitre un léger hématome qui se résorbe en quelques jours. Le patient peut reprendre son activité normale immédiatement après la séance. Aucun soin spécifique n’est nécessaire. 

Important : il est nécessaire de boire environ 2 litres d’eau par jour et suivre un régime pauvre en graisse et en sucre, 2 ou 3 jours avant et après chaque séance

  • Petit déjeuner : café ou thé sans sucre ou avec édulcorants + jambon ou œuf cuit +/- 2 tranches de pain complet + beurre allégé sans confiture.
  • Déjeuner : viande ou poisson + légumes verts
  • Collation de 16H30 : une pomme et un yaourt 0% +/- édulcorants
  • Diner : poisson + légumes verts OU soupe de légumes verts maison
  • Eviter : gâteau, pâtes, fruits, légumes oranges et rouges, plats cuisinés... 

2 jours après la séance, apparait un processus d’inflammation, plus ou moins marqué selon les patients, qui atteint son niveau maximum environ 15 jours après la séance. Cette inflammation est le signe que les cellules adipeuses mortes sont en train d’être éliminées par le corps. 

Le résultat définitif de la séance est observable au bout de 3-4 mois. En fonction de la profondeur du tissu adipeux et de la réduction désirée, il faudra généralement entre 1 et 3 séances. S’agissant de tissus vivants, aucune garantie de résultat ne peut être donnée ou exigée. Tout doit être basé sur une relation de confiance avec votre praticien et en acceptant une certaine imprévisibilité. Il existe d’ailleurs, dans de très rares cas, un effet paradoxal d’hypertrophie graisseuse dans la zone traitée pouvant être corrigée par une lipoaspiration. 

LE COÛT : 

500 € la séance par zone (exemple : les poignées d’amour sont considérées comme une zone)