Docteur ALAMDARI Alireza -
RSS

Articles récents

Des tests urinaires et de l’air exhalé pourraient détecter avec précision le cancer du sein précoce
Cancer : qu'est ce que c'est ...?
Le traitement par des ultrasons des cancers du sein…
L'activité physique diminuerait le risque de cancer du sein
Le futur : L'Europe, et plus particulièrement la France à la traine

Catégories

cancer du sein
Dépassements d'honoraires
Reconstruction mammaire
Reflexions diverses
fourni par

Mon blog

La mastectomie, une option pour les femmes présentant un risque élevé de cancer du sein



Dans une tribune publiée au New York Times, Angelina Jolie révèle avoir subi une double mastectomie pour prévenir un risque très élevé de cancer du sein et des ovaires. 

L'actrice américaine est en effet porteuse de la mutation BRCA1, qui porte le risque à 70% pour une femme d'avoir un cancer du sein à 70 ans. L'ablation des seins et éventuellement des ovaires pour réduire le risque de cancer a pourtant suscité pendant longtemps une grande ambivalence chez les médecins et les femmes. 

Il a fallu attendre la publication de plusieurs études scientifiques démontrant la réduction du risque de cancer du sein grâce à une telle stratégie pour lever ces hésitations. 

L'intervention n'est aujourd'hui proposée qu'à des femmes présentant des mutations au niveau du gène BRCA1 et du gène BRCA2. Ce dernier majore les risques de 50% pour le cancer du sein et 20% pour celui de l'ovaire. 

L'étude américaine de référence a été publiée en septembre 2010 sur 2.482 patientes porteuses de ces mutations. Elle compare 247 femmes ayant subi une ablation préventive des seins à 1.372 femmes n'ayant pas bénéficié d'une telle chirurgie, explique Le Figaro. Aucune des femmes opérées n'a souffert d'un cancer dans les trois ans suivant l'intervention, contrairement aux femmes non opérées dont 7% ont présenté une tumeur du sein pendant les trois années de surveillance. 

Reste que ces interventions prophylactiques sont lourdes et qu'elles ne peuvent être réalisées que dans certaines circonstances bien précises, après un bilan génétique complet. 

Aujourd'hui, la détection des gènes de prédisposition est proposée aux femmes déjà malades et présentant des caractéristiques permettant d'évoquer un risque génétique. Si celui-ci est confirmé, l'identification de la mutation peut également être recherchée pour les filles ou les sœurs de la patiente malade.

0 commentaires pour La mastectomie, une option pour les femmes présentant un risque élevé de cancer du sein:

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint